Dernières annonces

€150

Tortue mâle

Petits mâles graeca 5ans et  10 ans, vivant dehors toute l’année, se nourrissant exclusivement de mauvaises herbes, cherchent nouvelle maison. À venir chercher sur place. […]

Voir plus d'annonces

Actualité animalière

L’art de camouflage des oiseaux

Le camouflage est une stratégie de survie utilisée par de nombreux animaux, y compris les oiseaux. Il consiste à se fondre dans l’environnement pour éviter d’être détecté par les prédateurs ou les proies. Les oiseaux se camouflent de différentes manières, selon leur habitat, leur comportement et leur morphologie.

Certains oiseaux se camouflent en adoptant la couleur ou le motif de leur milieu. Par exemple, le hibou grand-duc a des plumes brunes et grises qui lui permettent de se confondre avec l’écorce des arbres. Le podarge gris, un oiseau nocturne d’Australie, ressemble à une branche morte lorsqu’il est perché. L’amazone à nuque d’or, un perroquet d’Amérique centrale, a des plumes vertes qui se mêlent aux feuilles des arbres tropicaux. Le lagopède des saules, un oiseau des régions arctiques, change de couleur selon les saisons : il est blanc en hiver pour se camoufler dans la neige, et brun en été pour se camoufler dans la toundra.

D’aut…

Voir plus à propos de L’art de camouflage des oiseaux
  • 0

Interdiction de la chasse aux trophées

Interdiction de la chasse au trophées

La chasse aux trophées est une activité qui consiste à tuer des animaux sauvages pour en conserver une partie de leur corps, comme la tête, les cornes ou la peau, en guise de trophée. Cette pratique est souvent critiquée pour son impact négatif sur la biodiversité, la conservation des espèces et le bien-être animal.

En France, il existe un régime dérogatoire qui permet d’importer des trophées de chasse d’espèces protégées, sous certaines conditions. Par exemple, il faut que l’animal ait été tué dans le cadre d’un plan de gestion durable approuvé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), et que l’importateur dispose d’un permis délivré par les autorités compétentes.

Toutefois, ce régime dérogatoire est remis en cause par une proposition de loi visant à interdire l’importation et l’exportation des trophées de chasse d’espèces protégées, d…

Voir plus à propos de Interdiction de la chasse aux trophées
  • 0

Maltraitance animale dans un élevage porcin des Landes

La maltraitance animale est un fléau qui touche de nombreux élevages en France. Récemment, un élevage porcin situé dans les Landes a été menacé de fermeture après la diffusion d’images choquantes par une association de protection animale. Ces images montrent des conditions de vie déplorables pour les truies et leurs porcelets, ainsi que des actes de cruauté de la part des employés.

L’élevage en question, nommé Novoporc, compte environ un millier de truies reproductrices. Selon les témoignages des employés, le site souffre d’un manque de matériel, de main-d’œuvre et d’hygiène. Les animaux sont entassés dans des cages, privés de lumière et de ventilation. Certains sont blessés, malades ou morts. Les porcelets les plus faibles sont tués à la main, sans étourdissement préalable. Les cadavres sont jetés dans des brouettes ou laissés dans la fosse à purin.

Face à cette situation scandaleuse, la préfecture des Landes a engagé une procédure de sus…

Voir plus à propos de Maltraitance animale dans un élevage porcin des Landes
  • 0

La Commission européenne souhaite réviser le statut des loups

La Commission européenne a lancé une nouvelle phase de ses travaux visant à relever les défis liés au retour des loups dans certaines régions de l’UE. Elle a invité les parties intéressées à soumettre des données actualisées sur les populations de loups et leurs impacts, afin de décider d’une éventuelle révision du statut de protection du loup au sein de l’UE. La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré que la concentration de meutes de loups dans certaines régions européennes était devenue un réel danger pour le bétail et, potentiellement, pour l’homme.

Le statut de protection actuel du loup en Europe est le suivant :

Le loup est une espèce protégée par la Convention de Berne (1979) et la directive « Habitats » de l’Union Européenne, qui prévoient des possibilités de dérogation pour les États membres en cas de dommages aux troupeaux ou de menace pour la sécurité publique. Le loup est classé comme « vulnérable » sur la…
Voir plus à propos de La Commission européenne souhaite réviser le statut des loups
  • 0

Les dauphins ne sont toujours pas protégés dans le golfe de Gascogne

La pêche hivernale dans le golfe de Gascogne est une source de mortalité importante pour les dauphins, qui se retrouvent pris accidentellement dans les filets des navires. Pour protéger ces espèces menacées, le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative française, a ordonné en mars 2023 la fermeture de certaines zones de pêche pendant un mois, du 22 janvier au 20 février.

Toutefois, le gouvernement a prévu dans un projet d’arrêté de permettre des dérogations pour les navires équipés de dispositifs techniques actifs de réduction des captures accidentelles ou d’un système actif d’observation électronique à distance. Ces dispositifs sont censés éloigner les dauphins des filets grâce à des signaux acoustiques ou à des caméras sous-marines. Mais leur efficacité est contestée par les associations de défense de l’environnement, qui estiment qu’ils ne garantissent pas un état de conservation favorable des petits cétacés.

Le projet d’…

Voir plus à propos de Les dauphins ne sont toujours pas protégés dans le golfe de Gascogne
  • 0

Des chiens errants attaquent les moutons et les poules

Les habitants de Boussais, un village situé près d’Angers, sont en colère après plusieurs attaques de chiens errants qui ont fait des victimes parmi les moutons et les poules. Ces attaques ont poussé les éleveurs à déplacer leurs troupeaux hors du bourg, pour éviter de nouveaux drames. Les habitants craignent aussi pour leur sécurité et celle de leurs enfants, qui ne peuvent plus se promener librement dans les rues.

Les chiens errants proviendraient d’un élevage de chiens de troupeau situé à proximité du village. Selon les témoignages, ces chiens seraient laissés à l’abandon par leur propriétaire, sans nourriture ni soins. Ils se seraient alors échappés de leur enclos et auraient formé une meute sauvage. Les habitants ont alerté la mairie et la gendarmerie, mais aucune mesure n’a été prise pour capturer les chiens et sanctionner le propriétaire.

Les familles en colère demandent aux autorités de réagir rapidement et de mettre fin …

Voir plus à propos de Des chiens errants attaquent les moutons et les poules
  • 0

L’UDC souhaite interdire l’importation de foie gras

L'UDC va déposer une motion au Parlement suisse pour demander l’interdiction de l’importation de foie gras, un produit dont la production est interdite en Suisse depuis plus de 40 ans. La motion a été acceptée par le Conseil national en février 2022, mais rejetée par le Conseil des Etats en juin 2023. Le Conseil fédéral s’est également opposé à cette interdiction, invoquant les obligations internationales de la Suisse et le libre choix des consommateurs.

Toutefois, le débat n’est pas clos, car deux initiatives populaires ont été lancées en juin 2022 pour demander l’interdiction de l’importation de foie gras, ainsi que de fourrures animales. La récolte de signatures est en cours et le peuple pourrait être appelé à se prononcer sur le sujet. Le foie gras est un mets controversé, qui suscite des réactions très différentes selon les régions linguistiques du pays.

Le foie gras est un sujet de débat qui oppose les défenseurs du patrimoine gastro…

Voir plus à propos de L’UDC souhaite interdire l’importation de foie gras
  • 0

235 chèvres brûlées dans l’Aveyron

Un incendie a ravagé un bâtiment agricole abritant 235 chèvres dans le département de l’Aveyron, dans le sud de la France. Le feu s’est déclaré vers 4 heures du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi, sur la commune de Saint-Geniez-d’Olt-et-d’Aubrac. Les pompiers sont intervenus rapidement, mais n’ont pas pu sauver les animaux, qui ont péri dans les flammes. Le bâtiment, d’une surface de 800 m2, a été entièrement détruit. Les causes de l’incendie sont encore inconnues, mais une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Le propriétaire de l’exploitation, un éleveur de 35 ans, a été pris en charge par une cellule psychologique. Il s’agit du deuxième incendie dans un bâtiment agricole en Aveyron en moins d’un an, après celui qui avait coûté la vie à 35 taurillons à Canet-de-Salars en avril 2023.

Il n’existe pas de solution miracle pour éviter les incendies dans les bâtiments agricoles, mais il existe des bonnes pratiques à adopter pour réduire les ris…

Voir plus à propos de 235 chèvres brûlées dans l’Aveyron
  • 0

Les droits des animaux

Les droits des animaux sont fondés sur l'idée que les animaux, comme les êtres humains, ont des droits intrinsèques et ne doivent pas être considérés comme des biens ou des propriétés. Les défenseurs des droits des animaux estiment que les animaux méritent d'être respectés et protégés.

Les animaux ont le droit de vivre sans être exploités pour la nourriture, le vêtement, la recherche scientifique ou le divertissement. Ils ont également le droit de vivre dans leur habitat naturel, sans intervention humaine qui pourrait perturber leur mode de vie.

Il est important de noter que les droits des animaux ne signifient pas que les animaux devraient avoir les mêmes droits que les humains. Au lieu de cela, ils devraient avoir des droits appropriés à leur nature et à leurs besoins.

En fin de compte, les droits des animaux sont une question de compassion et de respect pour toutes les formes de vie. En reconnaissant et en respectant ces droit…

Voir plus à propos de Les droits des animaux
  • 0

La COP28 et la nouvelle liste rouge des espèces menacées

La COP28, qui s’est tenue à Dubaï du 30 novembre au 13 décembre 2023, a été l’occasion de dresser le premier bilan mondial des engagements pris par les États pour lutter contre le changement climatique. Parmi les enjeux majeurs de cette conférence, la protection de la biodiversité et des espèces menacées a occupé une place importante.

En effet, selon la Liste rouge mondiale des espèces menacées, établie par l’UICN, plus de 157 000 espèces sont actuellement menacées d’extinction au niveau mondial, soit 28% des espèces évaluées. Ce chiffre alarmant reflète l’impact négatif des activités humaines sur la nature, notamment la destruction des habitats, la surexploitation des ressources, la pollution, les espèces invasives et le réchauffement climatique.

Face à cette situation, les pays participants à la COP28 ont adopté un accord historique, appelé “Le Consensus des Émirats arabes unis”, qui engage l’ensemble des parties vers la sortie des énerg…

Voir plus à propos de La COP28 et la nouvelle liste rouge des espèces menacées
  • 0

Les animaux de compagnie et la protection de l’environnement

Les animaux de compagnie sont souvent considérés comme des membres de la famille, mais ils ont aussi un impact sur l’environnement. Selon une étude américaine, la nourriture carnée des animaux de compagnie américains était responsable de l’émission de 64 millions de tonnes de CO2 par an en 2017, l’équivalent des émissions de 13,6 millions de voitures. Les chats et les chiens sont également accusés de nuire à la biodiversité en chassant des espèces sauvages, en étant vecteurs de maladies ou en modifiant des habitats.

Face à ces constats, certains experts appellent à réduire le nombre d’animaux de compagnie ou à les nourrir avec des aliments végétaux ou insectes. François Gemenne, chercheur et membre du GIEC, a ainsi déclaré que “le chat est une catastrophe pour la biodiversité, le chien est une catastrophe pour le climat” sur le plateau de LCI. Ses propos ont suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, certains défendant le rôle positif …

Voir plus à propos de Les animaux de compagnie et la protection de l’environnement
  • 0

L’ouverture de la saison de la pêche à l’oursin

La pêche à l’oursin est une activité traditionnelle et appréciée sur les côtes méditerranéennes, notamment dans le département des Alpes-Maritimes. Mais face à la diminution de la ressource, due à la surpêche, au réchauffement climatique et à la pollution, les autorités ont décidé de réglementer cette pratique pour préserver l’espèce et son écosystème.

Ainsi, depuis 2023, la pêche à l’oursin dans les Alpes-Maritimes est ouverte du 15 décembre au 15 avril, au lieu du 1er novembre au 15 avril auparavant. De plus, les pêcheurs amateurs ne peuvent prélever que deux douzaines d’oursins par jour et par personne, contre quatre auparavant. Les pêcheurs professionnels sont également soumis à des quotas et à des périodes de pêche spécifiques.

Ces mesures visent à protéger l’oursin comestible, qui joue un rôle important dans l’équilibre du milieu marin. En effet, l’oursin se nourrit d’algues et empêche leur prolifération, qui peut étouffer les coraux…

Voir plus à propos de L’ouverture de la saison de la pêche à l’oursin
  • 0