La mouche buveuse de sang

Mouche buveuse de sang

Est-ce une conséquence des changements climatiques ? En cette période caniculaire, l’association espagnole de santé environnementale est intriguée par le fléau de la mouche buveuse de sang. Cette mouche se nomme la simulie. L’association lance une alerte concernant les morsures de cette mouche qui provoquent de fortes démangeaisons, avec des conséquences conduisant les victimes aux services des urgences.

Contrairement aux moustiques ces mouches ne piquent pas mais mordent et c’est ce qui provoque de fortes démangeaisons. Les conséquences sont des traces rouges de plusieurs centimètres accompagnées de gonflements qui peuvent durer plusieurs semaines.

L’association recommande de porter des vêtements blanc et de s’éloigner en fin d’après-midi des milieux humides comme les rivières par exemple et d’installer des moustiquaires dans les zones à risque.

Elle invite les victimes à contacter sans attendre les professionnels de la santé.

08/08/2023 17 h 01 min

308 vues totales, 0 aujourd'hui